Escapade dans les pays nordiques : où faire du rafting

Les pays nordiques sont célèbres pour les nombreuses possibilités d’aventure outdoor qu’ils offrent à leurs visiteurs. Naturellement, les amateurs de rafting pourront tout à fait y trouver leur compte. Si vous prévoyez de faire une petite escapade dans cette partie du globe, voici quelques informations sur la pratique du rafting en Norvège et en Suède.

En Norvège

Ceux qui sont à la recherche de sensations fortes pourront trouver leur bonheur sur les rivières norvégiennes. Ces dernières attirent les passionnés de rafting à la recherche de courants forts. Certains sites exigent une bonne expérience dans cette pratique tandis que d’autres sont plus calmes et plus praticables pour les débutants ou ceux qui sont venus en famille. En passant, vous pouvez suivre ce lien pour voir d’autres idées d’activités à faire en famille en Scandinavie.

Parmi les nombreuses rivières de la Norvège, la Sjoa est la plus populaire auprès des amateurs de rafting. En effet, elle permet à presque tout le monde d’y participer, quel que soit le niveau, grâce à la diversité de ses sites. Par contre, la rivière de Voss est réservée aux plus aventureux ainsi qu’à ceux qui ont déjà acquis une certaine technique dans cette discipline. Par ailleurs, si ce sont les rivières les plus célèbres du pays pour le rafting, d’autres cours d’eau commencent également à s’illustrer. C’est le cas notamment de la Mandalselva, la Driva, la Valldøla ainsi que Numedalslågen.

En Suède

Pour ceux qui sont à la recherche de montée d’adrénaline, la Suède est une autre destination scandinave parfaite pour la pratique du rafting. Le cadre qui vous y attend est composé d’une nature à la fois riche et intacte. N’hésitez pas à vous diriger vers le fleuve Torne. Il s’agit du plus grand des fleuves de la Suède. Prenant source au lac Torneträsk, le fleuve Torne est alimenté par les eaux provenant de la fonte des montagnes de glace du parc national Abisko. Elle serpente à travers les montagnes, passe par les villes de Kiruna et Jukkasjärvi, avant d’atteindre Haparanda où elle se jette dans le golfe de Botnie. Elle parcourt ainsi environ 520 km.

Les possibilités offertes par le fleuve Torne en matière de descente sont très éclectiques. Ainsi, vous pouvez descendre des tronçons très physiques, avant de vous reposer dans des eaux plus calmes. Les guides profitent de ces dernières pour vous partager leurs connaissances sur les animaux sauvages ainsi que sur les espèces végétales rares des environs. Ils vous partageront également de très intéressantes anecdotes de la région.

En parlant d’anecdote, sachez qu’avant l’invention des véhicules modernes, les rivières et les fleuves étaient les principales voies de navigation pour le transport dans cette partie de la Suède. Ainsi, la ville de Jukkasjärvi, par laquelle passe le fleuve Torne, possède une tradition de rafting qui est vieille d’au moins 400 ans. Les marchandises et les matières premières étaient transportées entre autres sur des radeaux en bois. L’eau froide, les forts courants ainsi que la profondeur du fleuve toujours changeante faisaient du Torne une voie dangereuse nécessitant un grand savoir-faire transmis de génération en génération.

boutique ebooks
histoires de voyages